Photo : Jimmy Katz

Depuis son arrivée à New York en l’hiver 1995 Orrin Evans a été reconnu comme l’un des pianistes les plus surprenants et inventifs de sa génération. En peu de temps Orrin a gravi tous les échelons, les titres de compositeur, chef d’orchestre, enseignant, producteur et arrangeur.
Grandir dans une ville musicale comme Philadelphie était extrêmement important pour le développement précoce de la carrière de Orrin, l’occasion d’étudier auprès de Trudy Pitts, Shirley Scott, Mickey Roker, Bobby Durham, et surtout avec William Whitaker, Jack Carr et Charles Pettaway. Ils lui ont inculqué l’importance des fondamentaux du Jazz, ainsi que la nécessité d’écouter et de vivre la musique.

En Août 1996 Orrin est invité à se joindre au Groupe de Bobby Watson lors de leur tournée européenne. Cette occasion a permis de présenter Orrin à la scène Jazz de New York avec à la clé un enregistrement comprenant Wallace Roney, Mos Def, Common, Pharoah Sanders, Antonio Hart, Carmen Lundy, Ralph Peterson, Ralph Bowen, La Mingus Big Band, Roy Hargrove, Nicolas Payton, Brandford Marsalis, Gary Bartz, Eddie Henderson, Sean Jones, Tim Warfield, Ravi Coltrane, Robin Eubanks, Duane Eubanks, et Dave Douglas.

La carrière discographique d’Orrin a commencé en 1994 et compte aujourd’hui plus d’une trentaine d’albums en sideman ou en leader. Le New York Times a décrit le pianiste comme un artiste en équilibre avec un bouillonnement impressionnant d’idées à ses ordres, une qualité qui a sans aucun doute aidé à garder Orrin à l’avant-garde de la scène musicale.

Au fil des années, le pianiste Orrin Evans s’est imposé sur la scène new-yorkaise où il est devenu incontournable. Ses albums Flip The Script (2012), en trio, et Mother’s Touch (2014), poussent les limites de l’excellence d’un cran par des compositions brillantes, un sens du swing solide et un rapport sincère à la tradition du jazz. Peu présent en Europe, sa venue sur le Festival va être un des évènements majeurs de cette 11ème Edition.

Musiciens :
Orrin EVANS (Piano, compositions), Peter Giron (Contrebasse), John Betsch (Batterie)

Mardi 15 Novembre à 20h00
Théâtre de l’Union

sitefacebooktwitter