Photo : Wouter Schenk

Joachim Florent appartient à cette catégorie de musiciens qui, non contents de continuer à développer le potentiel de leur instrument, continuent d’en extraire des sonorités inouïes, en une plongée au coeur du timbre, paramètre toujours plus primordial en ce début de XXIe siècle. Par ailleurs, le contrebassiste n’est pas étranger aux questions inhérentes à la diffusion du son, voire à sa spatialisation, ainsi qu’aux moyens actuels de sa multiplication et de sa duplication, ce qui fait de sa prestation soliste une expérience pluridimensionnelle. Parce qu’il fait passer sa contrebasse par toutes les nuances de l’arc-en-ciel sonore (noise, électro, psyché, ambient), parce qu’il rend des hommages directs (à Arvo Part) et indirects (à Bach), parce qu’il se lance dans de délicats duos avec lui-même, parce qu’il sait manier ses effets et mener son récit, on ne s’ennuie jamais avec Joachim Florent. Personnalité influente du collectif Coax, il est également membre moteur de quelques groupes qui comptent sur la nouvelle scène française (Jean-Louis, Imperial Quartet…). « After Science » est sans doute l’un des plus beaux disques de 2016.

Musiciens :
Joachim Florent (Contrebasse électronique)

sitefacebooktwitter

Jeudi 23 novembre 2017 à 6h45 au Cloître Franciscain

Tarif Concert + Petit Déjeuner au Cloître Franciscain : 15€

achetez vos places